Le livre qui (avait perdu son titre)

Le livre qui (avait perdu son titre)

« En m’éveillant ce matin sur le troisième rayon de la bibliothèque, j’ai découvert qu’il ne me restait plus de page, aucune page. Après m’être ausculté le dos, racorni, les angles, cassés, j’ai bien dû admettre que je ne suis plus qu’une couverture de livre, sans jaquette ni feuillet. Ce qui ne fait pas de moi un livre. Mon voisin de droite aurait-il une idée? Il me répond avec un fort accent espagnol qu’on a prétendu qu’à lui aussi il manquait des pages.

- Seigneur licencié, il ne faut pas écouter la déloyale canaille mais continuer le valeureux combat des chevaliers errants et mener bataille pour lutter contre l’injustice faite aux nécessiteux.

Il a d’ailleurs une aventure à vivre contre des géants aux longs bras. il ne pourra pas m’aider ce fada de Don Quichotte, il a d’autres moulins à fouetter (

Le livre mène l’enquête, apostrophe d’illustres voisins : La Fontaine, Queneau, Desnos, Prévert, Tardieu et quelques autres.

Les illustrations sont des linogravures en deux couleurs.

Le livre qui (avait perdu son titre) de Patricia Crelier, est imprimé à l’atelier sur la presse typographique FAG CONTROL 405 à 120 exemplaires, signés et numérotés.

Prix:  95.- CHF

editons livre qui 72-1 edition le livre quijpg 72-1 editions livre quijpg 72-1 editions livre qui_modifié-1